Tu me fais perdre la tête. { Arai

 :: Tôkyô city :: Shinjuku :: Golden Gai Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Matsuo Chiaki
Inspecteur troisième classe
avatar
Messages : 13
Points : 20
Mar 14 Aoû - 10:48
Chiaki avait l'impression que plus le temps avançait, plus les affaires avec des goules se faisaient nombreuses. Sur son bureau, il y avait une pile de dossiers tous plus épais les uns que les autres qu'elle se devait de régler en un temps record, et elle n'était même pas inspectrice première classe. Elle ne comptait plus les heures supplémentaires, ni les risques pris au travail, car elle ne vivait plus que pour cela.

Elle n'avait jamais eu beaucoup d'amis ou d'attaches à l'extérieur, mais en ce moment, c'était pire qu'avant. Le seul loisir auquel elle s'adonnait pleinement, c'était la salle de sport, car elle savait qu'elle ne pouvait pas se permettre de sécher une seule séance pour être efficace au boulot. Elle avait un nombre de jours de congés imposant en retard et savait qu'elle n'aurait jamais l'occasion de les poser. Tant pis. Elle se devait de protéger la population, c'était son travail.

Celui d'aujourd'hui était en plein air, comme souvent, lui évitant de rester penchée sur les absurdes rapports de son bureau et elle ne le menait pas seule. Il s'agissait d'une traque d'une goule qui avait déjà été surprise par plusieurs fois en train de commettre des meurtres et qui avait été évaluée par le CGC d'un niveau équivalent au B. Elle s'était donc préparée et avait enfilé l'uniforme réglementaire du CGC, avec gilet pare-balles, renfort en cas de chute et, bien évidemment, sa quinque rangée dans la valise. Ce ne serait pas suffisent si elle se faisait transpercer par un kagune, mais elle comptait sur ses réflexes pour lui éviter ce genre de sort.

Le dernier meurtre de la goule poursuivie remontait au matin même et il était approximativement onze heures. La scène de crime était fraîche et la victime avait été découverte dans une rue déserte, la moitié du corps dont la tête en moins. Elle n'avait pas été identifiée pour le moment, mais la ressemblance avec les autres victimes étaient telle qu'il n'y avait aucun doute quant à l'identité du meurtrier.

« Goule inconnue, niveau B. Il doit garder la tête comme des trophées. Je pense qu'il habite assez près d'ici, les autres victimes ayant été découvertes dans le secteur également. Je vais fouiller la poubelle. », fit-elle en s'adressant à l'inspecteur plus gradé qui était à ses côtés.

Chiaki ne manqua pas de regarder à gauche et à droite, mais personne ne les observait. La police avait barré le passage à la rue et, d'ici, ils ne pouvaient éventuellement être vue que par les habitants de ces immeubles là-haut.

« Il faudra aussi interroger les personnes là-haut. Ils ont peut-être vu quelque chose qui puisse nous faire avancer. »

Presque automatiquement, elle enleva le sac de la poubelle et le renversa par terre. La recherche fut peu fructueuse, elle n'avait pas l'impression que le meurtrier y eut jeté quelque chose dedans.

« Merde. Il faut se dépêcher ! Une goule avec une tête qui se balade, ça ne doit pas passer inaperçu ! »
Nishimura Arai
Inspecteur en chef
avatar
DC : Abe Cléo/Ichijô Alma ♥
Messages : 589
Points : 680
Emploi/Etudes : inspecteur en chef
Commentaires :
Jiro - Shinichi - Chiaki - Sora
(vava ; truc.)
Sam 18 Aoû - 18:08

Une nouvelle traque s'offre aux agents du Centre de Contrôle des Goules et, à l'évidence, l'Inspecteur Nishimura est très vite sur les lieux, accompagnée de Matsuo Chiaki, une Inspectrice de troisième classe. Il s'agit d'une goule de rang B qui a déjà fait plusieurs victimes, emportant les têtes à sa suite comme pour les exposer dans son musée personnel. Cela ne manque pas d'écoeurer Arai qui pense aux familles des victimes à chaque fois qu'un cadavre décapité est trouvé dans une ruelle sombre, malfamée. C'est clairement ce qui est le cas cette fois-ci encore. L'Inspecteur acquiesce aux paroles de sa camarade et, tandis qu'elle part vérifier dans la benne à ordures, lui s'approche du mort. Il s'agit d'un jeune homme, peut-être la vingtaine, mais difficile de le savoir sans son visage. Arai fouille dans le sac de la victime pour y découvrir son identité - confirmée par ses pensées. Il abandonne un soupir ; quand est-ce que ces atrocités vont-elles finir par cesser ? Arai a déjà eu l'horrible chance de s'entretenir avec des goules prétendant vouloir vivre en paix avec les humains, à quel instant cette paix est-elle possible ? Cela n'existe pas.

Le tatoué se relève pour lancer le sac à un membre de la police du coin. Sans avoir à parler, l'autre sait ce qu'il doit faire de tout ceci. Mais, alors que l'attention du brun est porté sur le policier, il sent une ombre bouger. Son ouïe ne peut pas le tromper ; il y a quelqu'un sur les toits. Il fait donc signe à Matsuo Chiaki de se taire afin de ne pas trop en dire qui pourrait faire changer d'avis la bête. « Elle est là-haut, lui murmure le plus âgé, elle est revenue voir ce que nous faisons de ses victimes. » Pauvre goule idiote par-dessus le marché. Mais ce n'est pas grave, ce soir, soit elle sera morte à son tour, soit elle finira enfermée derrière les barreaux de la Cochlée. Arai jette alors un coup d’œil aux alentours et remarque une échelle d'escalier transformable. Il la désigne à sa collègue en s'y dirigeant lui-même pour la faire coulisser le plus délicatement possible. « Nous allons devoir courir sur les toits. Restez prudente, Matsuo. » Il la connait très sérieuse et endurante, mais il est toujours bon de prévenir ses collègues.

L'Inspecteur passe en premier, suivit de la jeune femme qui ne tarde pas à le rejoindre là-haut. Le ciel est clément, plutôt clair, bien que la chaleur commence à réchauffer tout le pays. Les toits de la ville s'étalent à perte de vue tandis que celui sur lequel les deux agents du CCG se tiennent se décompose en deux. Des barrières en ferraille protège les compteurs, leur confirmant que la route est impraticable de ce côté-ci. Arai désigne l'autre. « Elle n'a pu aller que par-là. EH ! Grand-mère, ne restez pas là ! crie-t-il à une vieille dame qui étend son linge à la fenêtre. Avez-vous vu quelqu'un passer par ici avant nous ? » La vieille adresse un sourire et semble mimer quelque chose ; apparemment elle est muette, mais sûrement pas aveugle.


I am no one's slave
This is by design, stay out of my way
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behaviour of the Undead :: Tôkyô city :: Shinjuku :: Golden Gai-
Sauter vers: